Armand

Korte Biografie

Discografie

De GIG- Agenda

Songteksten, Accoorden

Muziek

Plakboek

Fotogalerie

De Wekelijkse Spreuk

Nieuwtjes Wetenswaardigheden

Maandelijkse Column

Links

Contact / E-Mail


Entree

Il laissait la mauvaise habitude derrière lui, arrêtait de jouer et faisait la retraîte au marécages de Brabant-Est pour être seul avec lui même et ne pas être emmerdé par des gens qui lui demandait: “N’étiez vous pas autrefois…” Mais tout à coup le destin lui souriait. A la ville d’Anvers en Belgique il découvrit, étant un souffreur d’asthme pendant toute sa vie, que le haschisch pouvait stopper la crise par une simple taffe d’un pétard. Il commençait a chercer et trouvait la première preuve d’anciènne sagesse en Chine, où l’Empéreur Chen Nung le faisait prescrire contre l’asthme, le rheumatisme et la nervosité, 2737 ans avant notre an zero. Et parce que Armand était convaincu de la force guérissante de l’herbe, il devenait dealer du Chewing Gum Mentale.

La guerre au Vietnam était presque fini et les manifs contre l’occupation prenaient plâce dans l’Europe entière. Entretemps il y avait beaucoup de militaires américains, particulièrement en Allemagne, elle devait être défendu contre les rouges. Avec ce qu’ils voyaient et entendaient dans les médias cette histoire n’était plus tellement crédible et ils passaient leur temps, flippant en Europe pour trois Mark le gram, tandis que back in the world, comme ils referraient a leur rocher dans l’océan, ça coûterait au moins $50.-

 

 

Il recommençait a écrire des chansons en Anglais et il avait une audience très attentive, la aux bases Army et Air Force et dans les petits meublés loués où on était un peu plus a l’aise, où il livrait ses bonbons, la musique on la prenait avec en même temps, tandis qu’il avait des remarques comme;’C’est juste comme Buffalo Springfield!’ Il jouait et enregistrait ses chansons dans son petit studio, donnait des bandes aux amis et ceux qui le suivait si longtemps jusqu’au moment qu’il rencontrait Rusty Sweet d’Buster qui lui disait de chanter en Hollandais, puisque personne ôsait chanter comme lui le faisait. Rusty avait commençé avec une des rockbands les plus dûrs des environs, les Evergreens et il chantait et jouait le saxophone.

Armand enregistrait alors son premier produit en Hollandais depuis des années, tîtré Rue De La Paix, avec des membres des groupes The Walkers et Opus, la dernière avec Erwin Musper, le futur producteur qui jouait la guitare à ce moment là. Il s’était marié avec une Parisienne entretemps. Pour elle il avait écri une chanson en Français, les autres chansons étaient en hollandais. La plupart des chansons était boycotté à l’instant, et ça serait pas la dernière fois.

verder